Contact
NetvibesNetvibes
CalaméoCalaméo
DailymotionDailymotion
  • Vous êtes ici :
  • Accueil »
  • Orchestre Royal
Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter la page à votre sélection

Orchestre Royal

Orchestre symphonique affilié à la garde 1956-1973

1962

L'orchestre symphonique affilié à la garde royale est né, en 1956, sous la direction de Abdelkader Routbi.
Les membres fondateurs de cet orchestre  faisait partie de l'orchestre de la garde cherifienne de Tétouan ( AbdelKader Routbi, Abdeslam Khachan, Omar Serghini, Sidi Hassan, Abdeslam Soumati, Matchine, Riyahi, Sba3i, Cha3ir, M'Barek, ...) . Ces musiciens ont été amené à Rabat sur ordre du prince Moulay El-Hassan, à la suite de l'indépendance du maroc.


En 1959, sur ordre du du prince Moulay El-Hassan, de nouveaux membres ont intégré l'orchestre pour ajouter la tendance arabe dans le style musical du groupe: Larbi Kawkabi, AbdelGhani, Abdellah Jouwayli, Ibrahim Mangala (orchestre de Marrakech dirigé par Larbi Kawkabi).
En 1962, de nouveaux musiciens de Marrakech (ramené par Larbi Kawkabi) ont intégré le groupe pour renforcer le pole arabe : Mohamed Issami et SiMohamed tassafi. Au cours de la même année, Larbi Kawkabi a ramené 3 violonistes (style arabe) de Meknès et  3 chorales : Moulay Abderahman, Hamid Sbaye3, mohamed-Fassi Ben-Issa, Lehmidi, Boukhroufa.

Tous les musiciens de l'orchestre symphonique affilié à la garde royale étaient des militaires.

 

1966

En 1965, Abdeslam Khachan commença à diriger l'aile occidental de l'orchestre symphonique sous la tutelle d'AbdelKader Rotbi.

A partir de 1966, Les musiciens de l'orchestre symphonique ne portaient plus l'uniforme militaire (requête de Larbi Kawkabi auprès du  roi Hassan II).

 

 

 

Après le décès de Taher Tartouche, Taher Zemrani a pris la direction de l'orchestre 55 (khamsa oul-khemsine). L'orchestre 55 était spécialisé en musique andalouse et tawachih.

 

1969

A partir de 1969, les deux orchestres travaillaient ensemble sous la direction de AbdelKader Routbi, Abdeslam Khachan était responsable de l'aile occidental du groupe et Taher Zemrani de l'aile Arabe.

L'orchestre comptait à cette date environ 140 musiciens.

 

Orchestre royal

Le 10 Aout 1973, Sa majesté le Roi Hassan II a demandé à Abdeslam Khachan,

d'organiser " Malhamat thawrat al-malik wa Cha3be" pour le 20 Aout 1973, avec la participation de 7 compositeurs (Ahmed Chaj3i, Ahmed El-Bidawi, Mohammed Ben Abdessalam, Larbi Kawkabi, Abdellah Issami, Abdeslam Amer, AbdelKader Rachid).

La cadence était très élevée, une chanson par jour (écriture, harmonie & orchestration, préparation et enregistrement).
Malgré le décès de sa mère, le 12 Aout 1973, A. Khachan a continué la préparation au rythme d'une chanson par jour.
La dernière chanson a été préparée et enregistrée directement dans les studios d'enregistrement le 19 Aout de 9h à 18h. L'enregistrement pour la télévision (Tass-wire) a suivi, 2 heurs après, et a duré jusqu'à 4h du matin (20h a 4h du matin).
Le 20 Aout 1973, "Mal-hamat thawrat al-malik wa Cha3be" est passée à la télé et à la radio.
Le 25 Aout 1973, présentation devant sa majesté le Roi Hassan II. Sa majesté félicita A. Khachan pour le travail accompli, lui présenta ces condoléances, et le récompensa en le nommant Chef d'orchestre et donna un nouveau nom à l'orchestre symphonique : Orchestre royal.

L'une des premières taches de Abdeslam Khachan était de monter un orchestre multivalent et complet, pouvant jouer du style occidental classique et moderne, style arabe classique, style populaire et Andalouse.
Il a fait le tri parmi les 140 musiciens que comptait le groupe. Il en a gardé une cinquantaine et a intégré de nouveaux membres ne faisant pas parti du corps militaire pour former un groupe multivalent.

orchestre1985
Orchestre Royal, 1985Orchestre Royal, 1985

Abdeslam Khachan  a établi de nouvelles règles basées sur l'écriture musicale que ca soit pour le style occidental ou arabe... Ainsi, l 'orchestre royal est devenu un orchestre de renommer, au meme niveau que « al-firka al-massiya ».

015 013

 

022 023

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 24 juin 1998, Abdeslam Khachan a eu un accident vasculaire cérébral (AVC) au cours des répétitions d'enregistrement pour la fête de la jeunesse du 09  juillet 1998.

A. Khachan est resté chef d'orchestre Royal d'aout 1973 à juin 1998.

Marche Verte

A. Khachan était l'initiateur et coordinateur de la musique de la marche verte :
A. Khachan a contacté Abdellah Issami et  Fat-hallah Lemghari, pour élaborer les paroles et la composition de la première chanson de la marche verte (harmonie de A. Khachan).
Cette chanson a été préparée et enregistrée en une journée.
Dans la foulée,  A. Khachan a demandé aux autres artistes de se lancer dans ce projet et a aussi intégré "jawq alwatani" dans le processus.
La suite des chansons de la marche verte (Larbi Kawakibi, Abdeslame Amer, Abdelati amana) avec l'orchestre royale, ont été préparée et enregistrée en 2 jours maximum chacune.
Pour l'anecdote, Larbi Kawkabi en a composé deux pour l'événement, toute de grand calibre.

MarcheVerte, 1975

MarcheVerte, 1975

MarcheVerte, 1975 MarcheVerte, 1975
MarcheVerte, 1975

MarcheVerte, 1975

MarcheVerte, 1975

MarcheVerte, 1975